dimanche 17 mars 2024

Ski de rando - Trou de la Mouche

Petit CR rapide de notre sortie au trou de la mouche ce dimanche 17 mars.

Nous sommes 8 à partir : Katy, Gérald, Julien, Pascal, Philippe, Xavier, Pierre et JP, avec deux voitures, celles de Julien et JP

Un départ à 6h15 au CORVI pour nous retrouver au parking des confins chaussures aux pieds à 8h30.

5’ de portage (mais que l’on aurait presque pu éviter) et nous commençons directement la montée de la combe de Grand Cret. La prévision météo était très nuageux, mais finalement le plafond est assez haut. On aura un petit passage neigeux mais pas très perturbant.

Il n’y avait pas trop de monde au parking mais il semblerait que tout le monde va dans la même combe… C’est la foule.

La neige est assez dure et certains mettent rapidement les couteaux. Certains skieurs commencent déjà à descendre (à quelle heure sont ils partis ?) et ca n’a pas l’air terrible

Nous montons d’un bon rythme et finalement beaucoup de groupes se dirigent plutôt vers Tête Pelouse, nous laissant un peu plus seuls vers le trou de la mouche. Les derniers 200 mètres sont plus raides et la neige est toujours assez dure, les derniers récalcitrants finissent par mettre les couteaux.

Nous arrivons finalement au trou de la mouche sans avoir eu à mettre les crampons, ce qui n’est pas toujours le cas.

Au sommet nous mettons les crampons et piolets pour redescendre dans la combe de Paccaly. C’est une belle arete neigeuse assez vertigineuse, très jolie.

Nous commençons la descente avec une bonne surprise pour la neige. Nous restons versant nord de la combe et la neige est assez agréable à skier. Arret pour un pique nique puis redescente vers la voiture. On doit déchausser deux trois fois pour passer quelques passages sans neige, mais pas trop long.

Retour aux voitures vers 14h, un pot bien mérité à Thones et retour à Lyon.

Bonne équipe, bon rythme, belle course… what else ?

JP









samedi 16 mars 2024

Ski de rando - Pic de la Belle Etoile

Voici le CR de notre sortie du Samedi 16 Mars :

Destination :  Pic de la Belle Etoile en Belledone, départ du Pleynet

Participants : Pierre-Alexandre N, Frederic N, Jérôme M (Organisateur)

 

Sortie initialement prévue dans les Aravis, mais le manque de neige nous fait changer de destination : nous irons en Belledone. Objectif : Pic de la Belle étoile.

Nous partons à 6h25 du CE de Vénissieux, une forte pluie sur la route et nous arrivons au parking du Pleynet vers 8h30.




Le ciel est gris mais pas de précipitations, on s’équipe et on est parti. A noter qu’il y a déjà beaucoup de skieurs de rando sur le parking.

Nous portons les skis sur le sac pdt environ 10min et rapidement nous pouvons chausser. Nous remontons le bout de la piste de ski, jusqu’à bifurquer pour passer près du rocher de l’Evêque.

Là nous avons un peu de pluie et un peu de neige, nous avons la tête dans le brouillard.


Nous montons à un rythme régulier en faisant des petites pauses pour boire un coup, manger un morceau ou laisser passer ceux qui sont plus rapides que nous… 
😊

Vers 2000m d’altitude, le soleil fait son apparition et là nous voyons qu’il y a vraiment bcp de monde


La dernière portion est plutôt raide, nous finissons avec les skis sur le dos.

On enlève les peaux, on fait une photo et on entame la descente. La neige est excellente ! une bonne surprise

Un peu plus bas nous pique-niquons

Nous finissons la descente : plus nous descendons, plus la neige est lourde

Une petite bière au bar de la station et retour sur Lyon pour arriver vers 17H

Au final une journée au top avec une petite équipe bien sympa !

Jérôme 

 

samedi 9 mars 2024

Ski de rando - Mont Jovet

CR sortie ski de montagne du samedi 9 mars 2024 – Mont Jovet

Participants : Olivier, Jérôme, Axel, Imen, Hervé, Jean-Michel, Frédéric, Eric (organisateur)

Départ de Notre Dame du pré (Vanoise) à 1300m après 2h de route sans encombre dans notre sens. Nombreux bouchons dans le sens opposé pour les retours de vacances.

Le temps est clair, soleil voilé pour le moment : Il est annoncé que cela va se couvrir, avec un vent se renforçant dans la journée.

Nous démarrons en suivant les pistes de skis prairies, et abordons le sentier qui grimpe efficacement pour trouver la neige à 1700m à la sortie de la forêt.

Le vent annoncé est déjà bien présent, et souffle par rafale.



Un peu comme un remake de la sortie de Pierre le WE dernier, plus on grimpe, plus les rafales sont intenses. Les conditions deviennent plus rudes, et cela devient très compliqué, surtout pour les plus inexpérimentés.

Un premier groupe fait demi-tour vers 2300m, le second pousse un peu plus loin dans le vallon à proximité du Col du Jovet 2400m.

On se regroupe tous rapidement, la descente est effectuée dans une neige très travaillée par le vent.


Nous descendons nous mettre à l’abris à la Grange à Marc dans la forée pour une pause déjeuner au calme.


Puis descente rapide jusqu’à notre Dame du Pré, où le bar/restaurant/épicerie du village nous accueille pour un petit pot avant de reprendre la route. Idem au matin, la route est sans encombre dans notre sens, ce sont maintenant les arrivants qui sont dans les bouchons.

Merci au groupe pour ce bon bol d’air dans un cadre splendide, à refaire dans de meilleures conditions pour profiter du panorama du sommet !

Eric,

samedi 2 mars 2024

Ski de rando - Grande Lauzière

CR sortie ski de montagne du samedi 2 mars 2024

Participants : Thierry, Clément, Philippe, Axel, Pierre (organisateur)


8h30 après 1h15 de trajet depuis la sortie 7, nous voilà partis à 5 depuis le parking de Pré Raymond à 1350m au-dessus des Granges de Freydières pour braver le fort dénivelé et la longueur annoncés, mais sans savoir qu’il y aura aussi « Eole » à affronter plus tard…

Comme prévu, pas une trace de neige au parking, il faut porter environ 45 min pour chausser vers 1700m à la sortie de la forêt.

 

Une petite couche de neige fraîche et le ciel globalement dégagé rendent le début de la montée jusqu’au lac du Crozet agréable.

Quelques groupes nous devancent dont un que nous rejoignons au col de La Pra qui décide d’aller à la Grande Lance de Domène à gauche alors que nous maintenons l’objectif initial d’aller à la Grande Lauzière en face en faisant le tour par l’arête sud, plus long mais moins raide. A partir de là le temps se couvre un peu et surtout on commence à bien sentir le vent annoncé fort en soirée.

Plus on monte plus le vent se fait sentir jusqu’à nous dissuader d’aller plus haut. On enlève les peaux à 2300m pour une belle descente jusqu’à 1950m, au lac Léoma.



Pause pique-nique au fond de la combe bien protégée du vent et avec en prime de bonnes éclaircies. Requinqués et plein d’énergie on décide de remonter en direction du Grand Colon qui présente une belle pente orientée au Sud. Montée très esthétique dans une succession de vallons entre pins et lacs.


C’est dans la dernière pente sous le sommet du Grand Colon que le vent commence vraiment à s’intensifier jusqu’à nous bousculer à terre lorsqu’on est sur la crête juste au-dessus de la face N que nous avions envisagé de descendre pour boucler plus vite… mais vu le vent dantesque (rafale à plus de 100 km/h sans doute), l’heure est au repli dans une zone protégée et sécurisée.

Il nous faudra plus d’une heure de lutte à évoluer dans cet enfer venté avant de rejoindre la zone protégée sous le barrage du Crozet.
Encore quelques virages ludiques et une descente à pied pour arriver à la voiture vers 17h15.

Au bilan une belle sortie, une équipe sympa et motivée par le ski mais pas préparée (moi compris ) à finir dans la tourmente…

Bonne semaine et vivement la prochaine sortie, sans vent de préférence 😉


Pierre


PS : nivo annoncée à 3 au-dessus de 2200m. Observation sur le terrain : présence de plaques à vent localisées et peu épaisses en évolution au cours de la journée à cause du vent. Les faces S se sont complètement dégarnies entre le matin et l’après-midi pour faire apparaitre une neige dure désagréable à skier.

dimanche 18 février 2024

Ski de rando - Croix de Chamrousse

Compte Rendu de la sortie du Dimanche 18 février

Participants : Charlène, Julie, Xavier, Johanna, Thibaut, Christine, Maelys, Pascal

Avec le manque de neige en basse altitude, nous n’irons pas dans le Jura pour cette sortie.
Destination la Croix de Chamrousse, par le vallon du lac Achard, à l’écart de la station de ski, qui permet un départ à 1650m.

Nous arrivons au parking du plateau de ski de fond vers 8h30.
C’est top, nous pouvons partir ski au pied depuis la voiture.



Le regel nocturne à durci la neige, ce sera l’occasion d’utiliser les couteaux, une première pour certain.
Rapidement, le manque de neige se fait sentir et nous devons déchausser plusieurs fois, et mettre les skis sur le dos.

Un peu avant le lac Achard, la neige est enfin continue.

A la sortie de la forêt, le paysage se découvre : La Meige, Taillefer, Vercors, Mont Aiguille, … magnifique !

Nous rejoignons le col de la Botte en faisant quelques conversions dans une pente bien ensoleillée.

Pause pique-nique à la Croix de Chamrousse.

Redescente par les pistes de skis
On s’arrête boire un coup sur la terrasse du bar vers les pistes de ski de fond.

Retour à Lyon vers 17h

Un super groupe, motivé et plein d’énergie !

/Pascal















dimanche 4 février 2024

Ski de rando - Pointe de Combe Bronsin

Compte rendu de la sortie de ski de randonnée le dimanche 4 février à la pointe de Combe Bronsin

Participants : Marie S, Claire et Jean-Michel V, Jérôme R, Xavier D, Charlène M, Cécile D, Clément W (co-encadrant) Philippe F (co-encadrant) Marc-Henri (orga)

La météo est annoncée splendide et le risque nivologique assez faible ; le choix de la destination se fait par rapport au départ enneigé ou avec peu de portage et en fonction les barrages autoroutiers ;

Ouf les derniers barrages sont levés samedi, ce qui nous permet de maintenir la pointe de Combe Bronsin.

Après quelques désistements nous sommes 10 à partir en 2 voitures.

Route sans problème jusqu’au Biollay, où les places pour se garer commencent à se faire rares.

Vers 9h nous prenons le chemin en direction de Lachat. Après 15 minutes de portage la route est enneigée pour chausser au milieu de pentes complètement herbeuses.

Nous continuons en direction de l’Alpage de Lachat. On ralenti le rythme pour Claire qui n’est pas en pleine forme.

Avant d’attaquer la crête un peu exposée qui mène au col du Loup, le groupe se scinde en deux.

Clément, Philippe et Jean-Michel reste avec Claire qui a une crise d’asthme ;

Ils rejoignent tranquillement le col du Loup, Clément et Philippe rejoignent rapidement le reste du groupe ; Jean-Michel et Claire nous attendent pour nous rejoindre au retour.

La pente a déjà pris le soleil, la neige est décaillée ; toute la sortie se fait sans les couteaux.

Vue panoramique du sommet.

Le fond des vallées sont encore dans le brouillard


Nous redescendons en direction de la combe de Colomban avec récupération de Jean Michel et Claire qui a repris des forces pour la descente.

Pique nique au soleil. Certain quitte même la chemise !

Le reste de la descente se fait dans une neige dure car la combe encaissée n’a pas pris le soleil.

On rejoint le chemin pour finir par 15 minutes à pied.

Retour à la voiture à 15h.

Nous décidons de ne pas prendre un verre pour rentrer tôt et éviter les bouchons du dimanche soir.

Jolie boucle dans un coin sauvage ; le retour peut également se faire par Lachat en repeautant pour rejoindre le « point 2018 »


Corvialement
Marc-Henri

dimanche 28 janvier 2024

Ski de rando - Col de Balafrasse

Compte-rendu de la sortie du dimanche 28/01/2024

12 Participants: Gauthier B; Philippe F; Imen L; Guillaume R; Jérôme R;Christine M; Thomas B; Cécile D; Charlène M; Axel D; Marc-Henri F (co-encadrant); Eric B (organisateur)

La destination a fait l'objet de 3 plans successifs: plan A, B, et C pour des raisons d'enneigement, de qualité de la neige puis de trafic routier. Nous sommes finalement allés au col de Balafrasse dans les Aravis, Annecy étant moins touché que Chambery par les blocages routiers des agriculteurs.

Départ à 6h45, un peu plus tard que prévu pour cause de retardataire. Heureusement le trafic assez fluide malgré un contournement après Bourgoin, nous arrivons à 9h15 à la sortie du Chinaillon. Il fait grand beau ce qui fait qu'Il y a un monde fou, les parkings sont pleins. Nous nous garons le long de la route du col de la Colombière de façon un peu dispersée.
Regroupement, préparatifs, test DVA de groupe en double check réception - émission et nous partons vers 9h45.
Il y a de la neige, nous pouvons chausser à la voiture, pas de portage, c'est un bon point. Le versant du départ vient de prendre le soleil, la neige est encore un peu dure mais il y a peu de pente et la trace et bonne, pas besoin de couteaux pour l'instant. Un peu plus haut à proximité du col de la Colombière, c'est ombragé et bien gelé, et donc un peu plus délicat.
Une fois arrivés au col, nous accédons au versant Sud-Est qui mène au col de Balafrasse, c'est bien ensoleillé et la neige a bien décaillé et c'est tout à fait correct. La première partie de l'itinéraire fait l'objet de dévers un peu prononcés, de descentes en neige un peu dure, pas si faciles que ça. Du coup la progression est un peu lente et nous décidons de séparer le groupe. Les plus rapides, presque tous, partent devant emmenés par Marc-Henri en direction du col. Les plus lents suivent derrière emmenés par Eric avec pour objectif d'aller au lac de Peyre.
Marc-Henri prend l'option d'aller au col Sud qui est malheureusement à l'ombre de la pointe blanche et il y a donc tout un passage ombragé avec de la neige dure. Certains mettent les couteaux, ce qui aide bien. Une autre option aurait pu être d'aller au col nord, de l'autre coté de la pointe de balafrasse, au soleil avec une neige transfo. Arrivée au col vers 12h45 après 900m de D+ puis redescente sur de la neige gelée en espérant croiser le groupe de queue.
Le groupe de queue pendant ce temps monte tranquillement en s'appliquant dans les conversions délicates du mur qui mène au replat du lac. Quelques ripages et quelques chutes plus tard, arrivée à proximité du lac. Le dénivelé aura été de 700m. Timing pile-poil, on aperçoit le groupe de tête qui redescend auquel on fait des signes pour qu'il nous rejoigne. Pique nique un peu tardif à l'abri du vent, puis on rechausse à 14h pour finir la descente. La neige est tout à fait correcte, une bonne transfo si on sait éviter les contre-pentes Nord et Est. C'est damée presque partout par les nombreux passages. La descente est assez rapide et nous arrivons aux voitures ski au pied et au soleil.
Départ vers 15h. Compte tenu des risques de fort trafic, nous partons directement sans nous arrêter boire un coup.
Le risque s'est avéré réel, nous avons mis plus de 3h30 pour le retour sur Vénissieux.  Une des voiture est passée par Genève et c'était une meilleure option.
 
En conclusion,
C'était une bien belle journée passée en montagne avec un groupe sympa et, contre toute attente, de la bonne neige. Bonne pioche!

à bientôt
Eric